Les syndicalistes boursicotaient sur les placements Madox.

 juil, 17 - 2009   no comments   NouveautéScandales


Nous avons lancé une grande enquête sur les syndicats nationaux et nous avons découvert un nouveau scandale.
Nous vous proposons aujourd’hui une nouvelle vision du monde de « dallas et de son univers impitoyable », je veux parler des syndicalistes.

Suite au très grand succès de notre article précédant qui à battu tous nos records d’audience.
Un article anodin qui mettait à proximité des mots comme : syndicaliste, incompétent, pouvoir en place .

Nous avons recu beaucoup de commentaires charmant donc le plus percutant est également le plus court , je cite : gros con.

Tout d’abords sachez que contre toute attente, je ne vais pas parler des gens qui se dévouent, anonymement à la protection des droits de nos concitoyens, perdu dans une paperasse considérable si il ont été virés car il ne voulais pas bosser le dimanche pour regarder Drucker au lieu de déplacer des boites de conserves ou recevoir les bidochons en sortie dominicale.

Non, je veux parler des têtes de la pyramide ceux qui peuvent grâce aux cotisations arrachées par la peur à des pauvres bougres qui n’ont que pour avenir de boulonner dans le même sens la même visse qui vient se positionner automatiquement toutes les 47 secondes devant eux avec un chefaillion qui pue la vinasse du matin au soir ( et même la nuit quand c’est les horaire décalé des trois huit).

Je veux juste mettre en évidence un fait : depuis le début de la crise on n’entend plus parler de grève surprise …
C’est extrêmement étonnant que le dénominateur commun de cette époque soit le mise en faillite des banques et l’absence de grèves …

C’est la que le scandale explose :
Un chef syndicalistes, ca touche largement plus de 5000 net euros par mois ( quand c’est pas 20000 euros : information de TF1 au journal de 20H ) soit environ 66,66 smic par ans ( et 266 SMIC par ans pour le syndicat majoritaire … ) et qui réclament aux ouvriers de se serrer encore la ceinture en déposant des jours de grèves …

Ces patrons de syndicat sont calmés par cette crise …

Il ont aussi peur pour le pouvoir d’achat et donc font ( à tord ou à raison ) comme les exploités du système : il se taisent et font chapeaux bas

La seul raison qui pourrais relier la crise , les faillites de banque et les syndicaliste est :
Il ont perdu leur économies et ont du mal à finir leurs mois .

C’est donc un fait avéré les chef syndicalistes on perdu leur économies chez Madox et donc n’organisent plus de grèves .

Je propose donc aux exploiteurs de la masse, ceux qui aiment les employés qui sont doux, docile et qui ont peur  : de se mettre rapidement en relation avec les syndicats pour leur proposer des placements extrêmement dangereux et surtout organiser ainsi leur propre faillite, ainsi il n’y aura plus de grève.

A force de crier que les partons sont des enculés  : c’est qui qui dis qui y est !
un enfant de 3 ans comprend parfaitement cette phrase pas vous ?

Patron d’un syndicat c’est quand même un patron avec des employés à pas trop payer et à faire bosser plus pour gagner plus pour prendre un gros salaire qui sera intégralement investit dans des placements de capitalisme pur pour bien baiser les pauvres qui bossent.

Maintenant que çà se sait, et que l’ont a des preuves, cachez vous !

Jean Bono : Import/export de cochon chinois déshydraté après surgélation.


Related articles


Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Fields with * are mandatory.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>